Signal io-homecontrol en domotique : Comment ça marche ?

astuces, Comment, Conseil d'expert, Domotique, Interrupteur, Motorisation, porte de garage -

Signal io-homecontrol en domotique : Comment ça marche ?

Les objets connectés se répandent de plus en plus, et lorsqu’on installe un appareil à communication radio, on entend souvent parler de “signal io”, ou “io-homecontrol” : De quoi s’agit-il ?  


Développé par Somfy, un géant de l’industrie française en matière de motorisation, et automatisation de l’habitat, ce signal est maintenant largement utilisé pour contrôler toutes sortes d’appareils dans sa maison. 

Technologie RTS & io-homecontrol 

Il viendra surtout se différencier du signal RTS (Radio Technology Somfy), un protocole plus ancien, utilisant un signal dit monodirectionnel.  

C’est un peu technique, mais rien de très compliqué en vérité : Le signal io-homecontrol est bidirectionnel, cela signifie qu’il permet un échange réciproque entre émetteur et récepteur, indiquant par exemple qu’une tâche a été menée à bien, ou qu’au contraire, un problème est survenu. 

La technologie RTS elle, ne permet seulement l’envoi du signal dans un sens : l’émetteur envoie un ordre à éxecuter au récepteur, auquel ce dernier ne répondra pas. 

Sur bien des points, la technologie io-homecontrol est donc plus pointue et possède un potentiel de fonctionnalités plus élevé que son prédécesseur. 

Io-homecontrol & Internet 

 
Une des grandes différences entre le RTS et le signal io-homecontrol est la connexion à internet : En effet et pour faire simple, il est en théorie possible de communiquer par signal io à très grande distance, via un réseau internet. 

Si un signal RTS permettra d’ouvrir et fermer ses volets roulants depuis chez soi à distance, sa portée sera limitée au domicile, les appareils utilisant ce protocole n’étant pas liés à internet. 

Connecter sa maison 

Dans l’optique de connecter sa maison, d’utiliser des appareils à signal et de contrôle à distance, il sera donc plus avisé d’opter pour un protocole io, ce dernier étant largement utilisé pour contrôler tous ses appareils domotiques. Si vous avez par exemple pour projet d’installer des commutateurs de lumière connectés, optez donc pour l’io-homecontrol, le protocole utilisé étant le même que celui de vos volets roulants ou votre porte de garage, vous pourrez tout contrôler via une application comme google home ou alexa echo dot, là où un mélange de protocole RTS et io sera inefficient d’un point de vue pratique. 

En conclusion

Le choix de l’automatisation et du signal utilisé ne dépendent donc que de vos projets à venir.  
Pour une utilisation simple, et non-connectée, le protocole RTS peut-être une solution. 
Si vous souhaitez connecter votre maison et installer petit à petit différents appareils domotique, se diriger vers le signal io-homecontrol est un choix logique et inévitable. 

Il est également à noter que de nombreux fabricants en motorisation décident de développer leur propre signal radio, comme Nice ou encore Came, permettant une communication entre leurs différents appareils, mais présentant une incompatibilité de communication entre appareils de fabricants concurrents. 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés